fbpx

Plantes bisannuelles : semis et plantation

5 juin 2020

Les plantes bisannuelles sont privilégiées pour la composition des massifs ou des jardinières, car elles ont l’avantage de fleurir tôt au printemps, contrairement aux plantes annuelles qui fleuriront plus tardivement.

Différence entre fleurs annuelles et bisannuelles

Les fleurs sont soit vivaces, soit annuelles, soit bisannuelles.

Les plantes annuelles germent, fleurissent et meurent au cours de la même année. Bégonia, capucine, cosmos, dascia, géranium, œillet, pétunia, sauges… les fleurs annuelles assurent une floraison continue de l’été à l’automne.

Les plantes bisannuelles quant à elles ne fleurissent ni tous les ans, ni deux fois par an. Leur plantation s’effectue au printemps ou en été, et caractérisent par un cycle de vie qui s’effectue sur deux années.

La première année du semis en pleine terre, les fleurs bisannuelles développent des racines, des tiges et du feuillage. Elles commencent à fleurir au début de l’hiver, et pendant la période froide, leur croissance est interrompue.

La floraison interviendra la deuxième année avec une abondance de fleurs au printemps ou en été. Lorsque ce cycle végétatif est accompli dans sa totalité, la plante meurt.

Cultiver des fleurs bi-annuelles a donc plusieurs avantages :

• Une floraison précoce
• Une culture facile en massifs ou en jardinières
• Un aspect très décoratif avec des couleurs très variées

Qui sont les bisannuelles ?

Moins volumineuses que les vivaces, voici quelques les variétés de plantes bisannuelles les plus connues :

• cyclamens
• delphiniums
• digitales
• giroflées
• œillets de poète
• monnaie-du-pape
• pois de senteurs
• pensées
• myosotis
• pâquerettes
• primevères
• roses trémières

Quand semer et planter les plantes bisannuelles ?

La période du semis de bisannuelles est à réaliser entre les mois de juin, juillet et août pour produire des fleurs au printemps ou l’été de l’année suivante.

Si le semis est fait plus tard entre août et octobre, les plants risquent de ne pas être assez développés, et il faudra attendre la troisième année pour la floraison.

Il est recommandé d’effectuer la plantation des jeunes plants obtenus entre la mi-septembre et le mois d’octobre. La terre est encore chaude et fraîche. Dans tous les cas, planter avant les premières gelées.

Les fleurs bisannuelles aiment le soleil, et un terreau enrichi en compost. Une fois plantées, les plantes bisannuelles sont aussi faciles d’entretien que les fleurs annuelles. Il faut simplement penser à l’arrosage, et supprimer les fleurs fanées pour favoriser de longues floraisons.

Chieze vous accompagne pour mettre en place vos plantations de bisannuelles.

Contactez-nous pour un devis.

Les 4 derniers articles

Plantes tolérantes à la sécheresse

4 juillet 2022

Les plantes tolérantes à la sécheresse, vous connaissez ? 🌵 En période estivale ou lors de grosses canicules, les plantes destinées à décorer les espaces verts ont souvent tendance à ne pas tenir le coup. ☀🌡 Il est alors bon à savoir que certaines espèces, telles que le bégonia tubéreux et la primevère du Cap, […]

Gestion raisonnée de l’arrosage en espaces verts

27 juin 2022

La gestion de l’eau est indispensable au vu des problématiques environnementales actuelles ! Une bonne gestion de l’arrosage nécessite d’abord un travail en amont. Celui-ci passe par une sélection de végétaux résistants à la sécheresse, de plantes vivaces, et par une utilisation de plantes couvre-sol. 🌾 Pour s’adapter aux problématiques environnementales, il faut favoriser la pratique […]

Installation de ruches

2 mai 2022

Un jardin en bonne santé, et ce, sans pesticides, ça existe ! 🌼 L’installation de ruches dans votre espace vert permet une pollinisation facile et naturelle par les abeilles, et donc une bonne reproduction de vos plantes. 🐝 La période à privilégier est le printemps, et en ce qui concerne le lieu, mieux vaut favoriser […]

Les plantes invasives gagnent du terrain !

4 avril 2022

Ces espèces exotiques envahissantes, par exemple l’ambroisie, ayant la faculté de se multiplier et de se répandre à grande vitesse menacent l’environnement, la biodiversité et l’Homme. L’important est alors de limiter les risques de dissémination de ces plantes. 🌱 Voici alors quelques conseils à suivre : ✅ S’assurer de bien éliminer la totalité de la plante, […]